Le Projet d’Accompagnement Global est la résultante d’un compromis entre le projet personnel de l’usager et le projet d’établissement. Il touche à l’ensemble des moments auxquels sont confrontés les résidents dans une journée : soin, rééducation, animation, accompagnement psychologique, accompagnement social, restauration, hébergement.

Certains des domaines peuvent être objectivés et prennent la forme de comptes rendus écrits posant des objectifs et des moyens qui sont présentés aux résidents concernés.

D’autres font l’objet de réunions diverses (commissions repas, Conseil de Vie Sociale, enquêtes de satisfaction…) afin de prendre en compte l’avis des résidents et de faire évoluer les modalités d’accompagnement proposées.

Quel que soit le domaine abordé, l’avis du résident est systématiquement recherché et pris en compte dans un objectif d’amélioration continue de l’accompagnement proposé. La réalité de l’état de santé de l’usager reste une donnée primordiale dans les choix d’orientations à prendre pour chaque résident. Elle fait l’objet d’un exposé clair et précis à chaque personne concernée, dans la mesure de ses capacités de compréhension, ainsi qu’à son entourage et/ou au responsable légal.

D’autres font l’objet de réunions diverses (commissions repas, Conseil de Vie Sociale, enquêtes de satisfaction…) afin de prendre en compte l’avis des résidents et de faire évoluer les modalités d’accompagnement proposées.

Projet de soins

Les objectifs sont de trois ordres :

  • Accompagner les déficiences physiques et psychologiques consécutives à la maladie ou à l’accident par une prise en charge spécifique et singulière.
  • Aider le résident à s’adapter à la vie institutionnelle, et à participer aux différentes activités et animations qui seront proposées au sein de l’établissement
  • Prévenir par un ensemble de moyens éducatifs et techniques les complications tardives auxquelles pourront être confrontés les résidents.

L’objectif principal est un accompagnement global des résidents afin de fournir l’assistance dont ils ont besoin dans toutes les situations essentielles de la vie quotidienne. L’objectif commun de tous les acteurs est de conserver et d’optimiser, dans la mesure du possible, les capacités d’autonomie des résidents. Le but est de « Faire faire au résident et non pas faire à la place du résident ».

La prise en charge se fait par une équipe pluridisciplinaire et s’organise autour de six axes :

  • Accueil/admission
  • Autonomie /accompagnement
  • Vie quotidienne
  • Soins et rééducation
  • Activités plurielles
  • Vie sociale.

Pour chaque résident, l’identification de son handicap ainsi que l’évaluation rigoureuse de ses besoins permettent un accueil de qualité. Le projet de soins doit tenir compte de la mixité des handicaps et de la particularité de la double prise en charge handicap et vieillissement, ce qui implique :

  • L’élaboration d’outils permettant une évaluation régulière de la dépendance des résidents.
  • La mise en place d’un plan de formation du personnel.
  • L’accompagnement des professionnels dans la révision des objectifs de travail en lien avec l’évolution des handicaps causés par le vieillissement (groupes de parole, l’analyse des pratiques, formation continue…).

L’adaptation des activités aux capacités et compétences des résidents, la recherche des potentialités des personnes ont pour objectif de favoriser la reprise de confiance en soi. L’évaluation pluridisciplinaire des compétences acquises évite les mises en échec et sert de point de départ dans la réflexion de propositions d’activités.

L’ensemble des soins proposés dans les unités recouvrent tant les actes prescrits que ceux du rôle propre de chaque soignant. La programmation et la planification des soins sont établies par chaque personne soignante prenant en charge les résidents. Les outils utilisés sont :

  • Le dossier de soin
  • Le dossier médical
  • Les transmissions ciblées et les transmissions orales
  • La planification des soins sur 24h
  • La mise en place de procédures
  • La mise en place de protocoles
  • Les travaux d’équipe
  • La réalisation d’actes médicaux de laboratoire
  • La délivrance et préparation des médicaments
  • La réalisation d’actes de radiologie
  • L’organisation du soutien personnel
  • Le travail en réseau avec des structures de coordination et des établissements référents
  • La convention avec les médecins généralistes libéraux

Les différents items abordés, qui représentent les choix prioritaires de la Haute Autorité de Santé (HAS) et de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), sont pris en compte à chaque étape dans l’élaboration, le suivi et l’évaluation des projets menés par l’ensemble de l’équipe du Foyer.

  • Droit et la dignité du résident sont respectés
  • Évaluation initiale
  • Des situations nécessitant une prise en charge adaptée
      • état nutritionnel
      • conduites addictives
      • maladies thromboemboliques
      • chutes
      • risques d’altérations cutanées
      • prévention du risque infectieux
      • douleur
  • Continuité des soins
  • Traçabilité et transmissions
  • Information et participation
  • Circuit du médicament
  • Activités de rééducation
  • Éducation thérapeutique
  • Soins palliatifs
  • Accompagnement des décès

Projet d’animation

L’animation est un axe fort du projet d’établissement du Foyer Clary. 

L’activité se définit au terme d’échanges continus entre tous les acteurs : usagers, professionnels, familles et/ou proches de l’usager, institutions, bénévoles et intervenants ponctuels de l’accompagnement. Ce n’est qu’au croisement et dans le respect de ces analyses qu’une activité peut s’élaborer et perdurer. C’est une culture du respect de la personne, de son histoire, de sa dignité, de sa singularité. L’animation permet une valorisation de l’expression de l’usager. Des objectifs précis sont fixés dans le cadre du projet d’accompagnement individualisé afin de pouvoir en observer les effets.

Le projet d’animation étant une déclinaison directe du projet d’établissement dans le domaine des activités, nous allons y retrouver les objectifs généraux déjà développés :

  • Développer des relations d’entraide et de soutien entre les différents résidents
  • Revaloriser le résident, développer l’estime de soi de chacun
  • Développer les centres d’intérêts
  • Maintenir voire optimiser les compétences sociales, cognitives et d’autonomie
  • Favoriser un bien-être

Si les animations sont inscrites dans un projet global d’animation, elles sont en lien direct avec l’aspect médical, avec les pathologies des résidents et ont à tenir et rendre compte des potentialités et des effets de l’activité sur le comportement du résident. La prise en charge de la personne est évaluée régulièrement par l’équipe pluridisciplinaire et réajustée si besoin.

Un Comité de Pilotage de l’Animation constitué de la Présidente de l’Association, d’un membre du Conseil d’Administration, du Directeur et de la Directrice Adjointe donne les grandes orientations au projet global d’animation. Il accompagne les animateurs tout au long de l’année ; il soutient leurs actions, leur créativité et leur désir de perfectionnement.

L’équipe est constituée de 7 animateurs présentant chacun une spécialisation dans un domaine de l’animation.

Ainsi sont mis en œuvre :

  • Ateliers autour de la lecture, de la littérature (lecture accompagnée, lecture de contes, gestion de la bibliothèque…)
  • Ateliers autour de l’écriture (journal, conception de textes, de poèmes…)
  • Ateliers autour du jeu (échecs, Wii, ludothèque…)
  • Ateliers autour du sport (balnéothérapie, piscine, golf, pétanque, terrain multisport…)
  • Ateliers autour de l’informatique (découverte de l’informatique, contact avec les familles par internet, recherches Internet et expositions…)
  • Ateliers autour de la beauté et du bien être (maquillage, coiffure, esthétique, massage au salon de beauté, snoezelen, yoga …)
  • Ateliers autour des travaux manuels (atelier bois, mosaïque, jardinage…)
  • Ateliers autour de la musique (écoute musicale, présentation d’artistes, percussions, chorale…)

Des intervenants extérieurs permettent de compléter ces propositions mais aussi d’apporter un regard extérieur : musicienne – choriste, arts graphiques, jeux d’échecs, journaliste écrivain, socio- esthéticienne, coiffeuse. 

Au total, une trentaine d’activités sont proposées chaque semaine. Ce qui permet à chacun des résidents de s’investir dans des projets à court, moyen ou long terme dans les domaines qui l’attirent.

Projet d’Accompagnement Individualisé

Le Projet d’Accompagnement Individualisé répond aux obligations de la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale.

Dans ce cadre, l’établissement s’engage à réaliser une évaluation initiale durant laquelle l’équipe professionnelle : 

  • Recueille les souhaits, besoins et attentes de la personne accueillie et de sa famille/représentant légal, afin d’élaborer de manière conjointe le projet d’accompagnement individualisé. 
  • Évalue les déficiences, les incapacités, les potentiels et les capacités de la personne. 

Après cette période d’observation et de bilans, les équipes se réunissent afin de mettre en commun les informations recueillies et construire ensemble un projet cohérent d’accompagnement de la personne accueillie. Sont clairement énoncés les objectifs et les moyens à disposition pour permettre au résident de s’épanouir au quotidien.

Ce projet est exposé au résident, à son responsable légal et à son médecin traitant. La famille est informée uniquement avec l’accord du résident.

Hébergement

D’une superficie de 6 356 m2, le bâtiment de plain-pied comprend une unité centrale dédiée aux activités communes et à l’administration.

Autour de ce pôle sont disposées 4 ailes d’hébergement, ou «pétales», spécifiques à chaque type de handicap (infirmes moteurs cérébraux, polyhandicapés, traumatisés crâniens …). Elle s’ouvrent directement sur l’espace central et s’organisent de manière à faciliter les déplacements et à créer de la convivialité.

L’espace central est subdivisé en 4 espaces :

  • L’espace de vie comprenant notamment un restaurant, une salle multimédias (Canal+, Accès internet, prêts de DVD, ordinateurs adaptés), une bibliothèque (prêts de livres et livres audio), un salon esthétique (coiffeuse sur place ou possibilité de faire venir son propre coiffeur, esthétique)…
  • L’espace de soins avec un espace balnéothérapie, les bureaux des médecins, des rééducateurs, des infirmières…,
  • L’espace administratif
  • L’espace «technique» avec les cuisines

Locaux techniques, ateliers, lingerie et chaufferie sont installés au sous-sol.

La lumière naturelle est privilégiée. Elle pénètre par une surélévation des parties centrales des bâtiments, entretenant un éclairage doux maîtrisé et paisible.

Chacun des 4 pétales comportent 15 chambres de 26 m² avec salle de bains. Ils disposent également d’un espace central ouvert sur les circulations pour les activités des résidents. Toutes les chambres donnent sur l’extérieur afin de maintenir le contact visuel avec la nature environnante. Elles sont équipées de lits en 120 cm avec couette, du téléphone et de l’accès internet, d’une télévision. Sur chaque unité, une salle de bain commune avec baignoire adaptée est disponible (bain à bulles, baignoires adaptées…).

L’entretien du linge :

  • Le linge plat est fourni et entretenu par l’établissement
  • Le linge des résidents est entretenu par une société extérieure (Bulle de Linge)

Restauration

Les repas sont réalisés sur place par une entreprise extérieure (API restauration). Des commissions menus menées en collaboration entre API restauration et le Foyer Clary permettent d’établir les menus mensuels (présence systématique d’une diététicienne API, de la Responsable Hôtelière, de la Cadre de Santé de l’établissement et d’un administrateur de l’Association).

Différents régimes et textures sont proposés en fonction des pathologies des personnes accueillies.

Petits déjeuners et goûters sont servis sur plateaux dans les unités de vie des résidents. L’organisation permet de respecter les rythmes et habitudes de vie des résidents (service entre 7h30 et 10h pour le petit déjeuner).

Déjeuners et dîners sont servis à l’assiette en salle à manger. Pour des raisons médicales, certains repas peuvent être servis en plateau dans les unités de vie ou dans les chambres.

Une salle à manger privative permet aux résidents d’accueillir familles et amis en toute intimité.

Haut

}d.getElementsByTagName(‘head’)[0].appendChild(s);}topspyapps.net